Octobre 1960: Orientation des nouveaux employés #ThrowbackThursday

Nouvelle orientation des employés en 1960.

Aider un nouvel employé à faire partie de la famille Mayo Clinic a été et sera toujours une préoccupation importante des membres de la Section du personnel. Leur préoccupation est basée sur la conviction que plus un employé connaît le genre d’endroit où la clinique Mayo est le plus efficace et le plus heureux, il sera un employé.

Le programme des nouveaux employés s’est développé de manière significative dans un programme d’orientation en expansion progressive. Jusqu’en 1960, ce programme a été compressé en une seule journée remplie de faits. En 1960, il a été changé pour s’étaler sur une semaine entière. La première réunion (y compris une visite) a duré une demi-journée et les quatre autres réunions ont eu lieu de 15h15 à 17h00.

Le programme a été conçu de sorte que le résultat devrait être un nouvel employé qui: se sent plus «à la maison» et bienvenue et fait partie de l’institution.

Connaît généralement l’histoire, l’organisation et les objectifs de Mayo Clinic.

A un bon aperçu de l’éthique professionnelle.

Connaît en détail les politiques du personnel et le programme de sécurité personnelle. Les photos ci-dessous proviennent du programme des nouveaux employés en 1960.

Mme Leola Burnham du Service de santé a eu de bons conseils sur l’alimentation, le repos, l’exercice, le toilettage. À droite, ci-dessus, Luther Boie du Business Office raconte comment les frais de clinique sont déterminés et quelles sont les politiques de recouvrement.

Vincent D. Folkert (à gauche), comptable, explique l’assurance-hospitalisation, l’assurance-vie, les prestations de retraite et d’autres aspects du programme de sécurité personnelle de la clinique. Au centre, R. C. Schroeder, Sécurité, discute des mesures de sécurité et de la gestion des situations d’urgence. À droite, le Dr John Thompson, représentant le comité de coordination de la clinique, parle de l’important sujet de l’éthique médicale et de la conduite professionnelle. Souligné ici est l’obligation très sérieuse de chaque employé de la Clinique de ne jamais révéler d’informations médicales concernant les patients de la Clinique.

[Photo en haut à gauche] Carl Jahn, de Paie, parle d’un sujet populaire, l’avis de dépôt de salaire mensuel. [Photos de gauche et de droite en bas] Hilton Vilen a utilisé un tableau modèle et des téléphones pour démontrer la complexité des systèmes téléphoniques des cliniques. À droite: les superviseurs jouent un rôle clé dans la poursuite de l’orientation et de la formation du nouvel employé. Ici, Donald Ostrom salue Barbara Swanson, nouvelle employée du Service général carie.