Pharmacien suspendu pour des problèmes de distribution

Un pharmacien a vu son inscription suspendue pendant deux ans après qu’un tribunal a conclu qu’il avait eu une conduite professionnelle insatisfaisante et une faute professionnelle.

Bankstown, NSW, le pharmacien Tareq Ahmed a été poursuivi par la Commission d’examen des plaintes sur la santé pour:

Faire de fausses entrées dans le système de distribution de pharmacie

Faire de fausses entrées dans le registre des drogues dangereuses de l’annexe 8 (registre DD)

Ne pas tenir compte des médicaments manquants des annexes 4D et 8

Ne pas conserver la clé de sécurité de l’annexe 8 sur sa personne

Lors d’une audience, le Tribunal civil et administratif de la Nouvelle-Galles du Sud a conclu que M. Ahmad avait délibérément commis une infraction et que des médicaments soumis à restriction avaient été détournés vers des personnes qui n’avaient pas reçu de médicaments.

Le Tribunal a ordonné que M. Ahmad soit réprimandé et que son inscription soit annulée.

Il a également décidé qu’il ne pouvait pas faire une demande de réenregistrement pour deux ans et il est interdit de fournir un service pharmaceutique jusqu’à ce qu’il soit ré-enregistré en tant que pharmacien contamination.

Selon les dossiers de la Cour, il y a eu un certain nombre d’allégations spécifiques contre M. Ahmad, qui travaillait à la pharmacie de Bankstown depuis 10 ans.

Celles-ci comprenaient des irrégularités dans la délivrance et l’enregistrement de l’approvisionnement en comprimés Oxycontin 20 mg et l’omission de faire des entrées dans le registre des médicaments pour l’approvisionnement en médicaments S8, y compris Ritalin, Oxycontin et Endone, à plusieurs reprises.

Sclavos appelle les pharmaciens à s’exprimer sur la codéine